Le Roman de la Syrie

Roman de la SyrieLa sanglante guerre civile qui ravage la Syrie depuis bientôt deux ans, une histoire politique contemporaine mouvementée et la sinistre réputation de son régime répressif a bien failli occulter au yeux de l’Occident les richesses de ce pays millénaire. Berceau de trente-neuf civilisations, au carrefour des routes de la soie, des épices et de l’encens, il a également joué un rôle vital dans l’émergence du christianisme et de l’islam. Didier Destremau et Christian Sambin retracent ici plus de seize mille ans d’histoire d’une Syrie qui fut dominée par de multiples influences : égyptienne, byzantine, omeyyade,  ottomane, sans oublier celle qu’exerça plus récemment la France lors de son mandat (1920-1946). Mais la Syrie, de Damas à Alep, c’est surtout sa population, ses minorités, son histoire tumultueuse…

Cet ouvrage explore le territoire : Damas et ses souks, la splendide mosquée des Omeyyades – quatrième lieu saint de l’islam –  la surprenante procession de l’Achoura, son bijou de palais Azem, ses hammams et ses cafés. Il nous emmène également à Alep, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité en 1966. Les auteurs ne manquent pas de rappeler le rôle que jouèrent des héros de légende comme Abdelkader ou Lawrence d’Arabie, marquant ainsi de leur empreinte l’histoire de la Syrie. Dans une population mosaïque, ils soulignent la place importante qu’occupent certaines minorités, à l’image des Alaouites, minorité religieuse chiite à laquelle appartiennent les Assad ; les Druzes ; les Kurdes – musulmans non arabes – ou encore les chrétiens.

Ancien officier parachutiste et ambassadeur, Didier Destremau est bénévole à Caritas et auteur du Fabuleux Destin de Malte. Christian Sambin a, quant à lui, appris au fil de ses séjours l’histoire, la culture et les réalités de la Syrie et de sa région, dans le cadre du Secours catholique et de l’Union européenne. Dans l’éclectique et remarquable collection inaugurée par Vladimir Fedorovski, les auteurs signent ici un véritable roman, riche en anecdotes et en témoignages, mais qui n’en n’oublie pas pour autant la véracité des faits historiques. Ce portrait peut nous amener à penser que, même si la tragédie qui sévit actuellement en Syrie est dramatique, elle n’est qu’un grain de sable dans son histoire millénaire, qui pourrait pourtant avoir une importance cruciale pour son avenir. De quel côté les événements feront-ils pencher l’histoire future de la Syrie ? Ne seront-ils qu’une répression de plus d’opposants au régime ? Ou bien, au contraire, permettront-ils l’ouverture d’une nouvelle ère vers un pays plus démocratique dotée d’une une économie agissant dans l’intérêt général et non du clan au pouvoir ?

Maureen Desfontaines, chronique parue dans le n. 109 des Cahiers de l’Orient, hiver 2013.

Didier Destremau et Christian Sambin, Éditions du Rocher, 2012, 273 p., 20,20 €.

 

Laisser un commentaire (Tous les commentaires sont lus par un modérateur avant leur publication. Votre adresse e-mail ne sera pas visible)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s