Algérie : conférence de Benjamin Stora à l’Ileri – 10/04/19

Conférence organisée en partenariat avec l’ILERI, mercredi 10 avril à 18h sur le campus de l’école (20 bis Jardins Boieldieu, 92071 La Défense). Entrée libre sur inscription.

Pour la première fois en vingt ans, les Algériens descendent dans la rue. Cette contestation historique a été déclenchée par la décision d’Abdelaziz Bouteflika de briguer un cinquième mandat, lors de la présidentielle Lire la suite

Laïcité : conférence de Sophie Gherardi à l’Ileri – 06/03/19

img_0165-1

Conférence organisée en partenariat avec l’ILERI, mercredi 6 mars à 18h sur le campus de l’école : 20 bis Jardins Boieldieu, 92071 La Défense. Entrée libre sur inscription.

Il ne se passe pas une journée sans que soit convoqué le principe de laïcité. La laïcité est un produit de notre histoire et repose sur deux piliers : la liberté de conscience et la neutralité de l’Etat en matière de religion. Or, nous allons le voir, ces deux piliers Lire la suite

132 – Iran-Arabie séoudite, les meilleurs ennemis

CDO Couv photoNuméro spécial 240 pages.

Commander – S’abonnerVersion numérique 

En librairies le 12 décembre

Ce numéro, enrichi par les récents développements de l’actualité, est, vous le savez, tristement particulier: initié par le fondateur et directeur de cette revue, Antoine Sfeir, c’est après sa disparition qu’il a été terminé et paraîtra malgré tout, avec un retard que vous comprendrez.

Comment rendre hommage à un tel homme, qui a marqué des générations de chercheurs, d’étudiants, de lecteurs et d’auditeurs par l’étendue de ses connaissances, la clarté de ses observations et la chaleur de ses entretiens ? Lire la suite

130 – Jérusalem, du passé au présent

Couv.CDO-130n° 130 – Printemps 2018
Acheter

S’abonner

En librairies

Lire en ligne NOUVEAU !

Au sommaire :  Lire la suite

124 – Maroc : l’essor en marche

img_2922n° 124 – Automne 2016
Acheter

S’abonner

En librairies

Lire en ligne NOUVEAU !

Au sommaire :

Lire la suite

On en parle ! N° Iran

les-cles-du-moyen-orientCompte rendu de Mathilde Rouxel dans Les Clés du Moyen-Orient le 06/09/2016

Dans ce numéro des Cahiers de l’Orient, la question iranienne fait l’objet de l’analyse de plusieurs spécialistes, autour du thème « Vers un printemps iranien ? ». En effet, l’année 2016 est présentée en introduction par Antoine Sfeir comme une « année charnière » dans l’histoire du pays, puisqu’elle marque la fin de l’embargo suite à l’accord sur le nucléaire de juillet 2015. Lire la suite

122 – Syrie : un espoir ?

imagePrintemps 2016

Acheter le n° 122

S’abonner

En librairies

Version numérique

Au sommaire :

L’ÉDITORIAL d’Antoine Sfeir : Faites donc taire les ayatollahs
LE DESSIN de Paul Avoine : Marionnettes

       Dossier : Syrie, un espoir ?
Lire la suite

121 – L’Irak au défi de Daech

HIVER 2016

121 – L’Irak au défi de Daech

Dossier coordonné par Myriam Benraad

L’histoire contemporaine de l’Irak, caractérisée par de violents changements politiques, permet de voir que Daech, en dépit de son extension sur le territoire syrien, est bien un phénomène irakien : il s’enracine dans les violences conjuguées de la dictature, de la guerre et de l’embargo économique, qui ont miné la société et les institutions étatiques, et dans l’aggravation de cette situation par l’intervention américaine en 2003.

Lire la suite

120 – Liban : 40 ans d’échecs et d’espoirs

IMG_0970AUTOMNE 2015

Liban 1975-2015
40 ans d’échecs et d’espoirs
Dossier coordonné par Lina Zakhour 
Au sommaire :

L’ÉDITORIAL d’Antoine Sfeir : Ils puent !  Lire sur son blog
LE DESSIN de Paul Avoine : Le diable et le Liban

DOSSIER : Et si un pays, des hommes, des femmes, et des religions faisaient sens… Lina Zakhour 

En vacances ? L’occasion de se (re) plonger dans l’histoire !

En vacances ? Le moment idéal pour lire119 Couv 2 notre n°119 (été 2015)

MAGHREB ET MACHREK A L’ÉPREUVE DES DEUX GUERRES MONDIALES

Acheter

S’abonner

En librairies

Au sommaire

119 – Maghreb et Machrek à l’épreuve des guerres mondiales (1914-1945)

En vacances ? L’occasion de se plonger, 70 ans après,119 Couv 2

dans notre n°119 (été 2015)

MAGHREB ET MACHREK A L’ÉPREUVE DES GUERRES MONDIALES

Dossier coordonné par Raphaële Balu

Acheter – S’abonner – En librairies

Cité dans  image

Au sommaire :

Lire la suite

118 – Chrétiens d’Orient

CO118CouvR2Mn°118 (printemps 2015)

CHRÉTIENS D’ORIENT

Dossier coordonné en collaboration avec la Revue des Deux Mondes

Acheter

S’abonner

En librairies

Au sommaire : Lire la suite

117 – Le Proche-Orient dans la tourmente

n°117 (hiver 2014)

LE PROCHE-ORIENT DANS LA TOURMENTE

© 2014 Paul Avoine / Les Cahiers de l'Orient
© 2014 Paul Avoine / Les Cahiers de l’Orient

CO 117 couv

Acheter

S’abonner

En librairies

Au sommaire : Lire la suite

115 – Algérie : on prend les mêmes… !

CO 115

n°115 (été 2014)

ALGÉRIE : ON PREND LES MÊMES… ! 

Coordonné par Jean-Michel Salgon

Acheter

S’abonner

En librairies

Au sommaire : Lire la suite

114 – La médiation au cœur de l’interculturel

CO114 Couvn°114 (printemps 2014)

LA MÉDIATION AU CŒUR DE L’INTERCULTUREL

Acheter

S’abonner

En librairies

Au sommaire : Lire la suite

113 – Le Moyen-Orient dans tous ses états

n°113 (hiver 2014)

LE MOYEN-ORIENT DANS TOUS SES ETATS

AcheterCO 113 Couverture

S’abonner

En librairies

Au sommaire : Lire la suite

112 – Liban : « Et maintenant, on va où ? »

CO 112 Couvn°112 (automne 2013)

LIBAN: « ET MAINTENANT, ON VA OÙ? »

coordonné par Margaux Bonnet

Acheter

S’abonner

En librairies

Au sommaire :  Lire la suite

111 Foi & Culture

CO 111 Foi

n°111 (été 2013)

FOI ET CULTURE, coordonné par

Abdennour Bidar

Acheter

S’abonner

En librairies

Au sommaire : Lire la suite

État et perspective des mouvements sociaux dans le Mouvement vert en Iran

CO 111 FoiParu dans le numéro 111 « Foi et Culture » (été 2013)

par Mohammad J. Shafiei et Ali Jafari

Il y a 150 ans, la société iranienne était encore complètement traditionnelle et ignorait les sciences et techniques nouvelles. Un mouvement connu sous le vocable de Mashrouteh s’est constitué à l’époque, sous l’effet du choc causé par les défaites successives de l’Iran dans ses guerres contre la Russie, et des connaissances rapportées par des intellectuels iraniens de retour d’Occident. Ils mettaient en évidence l’écart considérable qui existait entre les sociétés iranienne et occidentale. Le mouvement Mashrouteh a été à l’origine de la révolution constitutionnelle de 1906, et a fait pénétrer l’Iran dans l’époque moderne. Mashrouteh, que l’on pourrait qualifier de premier « macro-mouvement » social, fut le creuset au sein duquel ont émergé la plupart des mouvements sociaux de l’époque en Iran: le mouvement des femmes, les syndicats (en premier lieu desquels le Bazar), le mouvement pour une législation et une justice modernes et les revendications des ethnies.

Lire la suite

Rituel pour une métamorphose à la Comédie française

Actes SudLe dramaturge syrien Saadallah Wannous est à l’honneur en France en 2013. La Comédie française, le Théâtre du Gymnase de Marseille, l’Institut du monde arabe et l’INALCO s’associent dans un partenariat pour promouvoir la pièce Rituel pour une métamorphose, première pièce de langue arabe à entrer au répertoire de la prestigieuse maison de Molière, dans une version adaptée et mise en scène par le Koweïtien Sulayman Al Bassam. La pièce vient également d’être rééditée chez Actes Sud, dans la traduction française de Rania Samara. Par Anastasia Rostan  Lire la suite

Candidats en lice à l’élection présidentielle iranienne du 14 juin 2013

Le 14 juin prochain, les Iraniens seront invités à choisir leur nouveau président. Ils seront huit à s’affronter lors de ce scrutin :

  • Saïd Jalili, représentant spécial pour les négociations nucléaires, un homme pieux, discret, qui a toute la sympathie et la confiance du Guide suprême Ali Khamenei.
  • Ali Akbar Velayati, médecin de formation, ancien ministre des Affaires étrangères et actuel conseiller du Guide. Lire la suite

« Politiques » de Tunis à Paris

politiques-expoL’art contemporain arabe connaît une médiatisation sans précédent dans le monde, en raison de l’écho des révolutions. Des galeries et musées en dehors de l’espace arabe accueillent de plus en plus souvent des expositions d’une génération émergente d’artistes. À Paris, La galerie Talmart accueillait jusqu’au 3 mai 2013  Politiques, le travail d’un collectif tunisien. (Politiques 2 en ce moment au Centre national d’Art vivant de Tunis du 4 au 31 mai 2013). Formé après la révolution de 2010-2011, c’est le regroupement d’une dizaine de jeunes artistes (tous ont moins de 35 ans), utilisant différents supports et techniques : peintures, des dessins aux techniques mixtes, vidéos, photographies, céramiques, et même street art sur bouteille de gaz… Lire la suite

« Politiques » à la galerie Talmart

politiques-expoExtraits de notre entretien avec Marc Monsallier (29 avril 2013)

Marc Monsallier est le directeur de la galerie Talmart. Ouverte en 2007, elle expose souvent des artistes du monde arabe et a accueilli du 20 mars au 3 mai 2013 un collectif d’art contemporain (une version enrichie est exposée jusqu’au 31 mai 2013 au Centre national d’Art vivant de Tunis).

Les Cahiers de l’Orient : Quel est le sens de ce pluriel, « Politiques » ?

Marc Monsallier : […] On peut dire que c’est le pluriel parce qu’aujourd’hui on a une approche toujours plurielle des choses. Aujourd’hui on ne dit plus l’Homme mais « les hommes », on ne peut pas dire le monde arabe mais les mondes arabes, l’islam mais les islams… Il s’agit de prendre en compte la complexité du monde. Et aussi parce que le pluriel renvoie plus au masculin qu’au féminin : il s’agit plus du politique que de la politique. […] Lire la suite

Les Clés du Moyen-Orient en parlent

« IRAN : ÉLECTIONS À RISQUES » NUMÉRO SPÉCIAL DE LA REVUE LES CAHIERS DE L’ORIENT, PRINTEMPS 2013, N°110 ARTICLE PUBLIÉ LE 27/05/2013 Par Delphine Froment

En marge des élections présidentielles iraniennes – qui sont prévues pour le 14 juin 2013 –, la revue Les Cahiers de l’Orient (n° 110) y consacre un numéro spécial coordonné par Michel Makinsky : quatre articles sur ces élections « à risques » y sont proposés. « Elections à risques » car, comme Antoine Sfeir le suggère dans son éditorial, les élections de juin 2013 pourraient justement être le prélude à un nouveau bouleversement majeur dans un pays qui a déjà connu deux révolutions ces trente-cinq dernières années (1979 avec l’avènement de la République islamique, 2009 avec la contestation populaire après la réélection forcée du président Mahmoud Ahmadinejad). Lire la suite

Champs-contrechamps de la société israélienne

Par Sabine Salhab

isratimDepuis plusieurs années, le cinéma israélien a pris un nouveau tournant et véhicule un discours très différent, voire contraire aux évolutions politiques prônant le plus souvent l’absence d’un dialogue pacificateur. Ce nouveau corpus, aussi bien documentaire que fictionnel, s’attache à déconstruire les mythes fondateurs de la nation israélienne et à véhiculer une parole qui s’individualise. Des œuvres très réflexives proposent ainsi une réécriture fortement démystificatrice de l’histoire de la région mettant au jour ce qui était de l’ordre du non-dit, du « hors champ ». Lire la suite

110 – Iran 2013 : Élections à risques

Scan

Acheter

S’abonner

En librairies

Version numérique

110 (printemps 2013)
coordonné par Michel Makinsky

Au sommaire :

Lire la suite

Syrie : Déluge au Pays du Baas

Long métrage documentaire d’Omar Amiralay (2004)

Euphrate_village

Trente-trois ans après son premier documentaire Film essai sur le barrage de l’Euphrate (1970), qui faisait l’apologie de la modernisation à marche forcée entreprise par le parti Baas, Omar Amiralay (1944-2011) revient sur ses pas et réalise sa dernière œuvre, un film critique qui met en évidence les dérives de la dictature syrienne et de l’idéologie imposée à tout prix.  Lire la suite

Wadjda : le premier film tourné en Arabie séoudite

Haifaa Al Mansour et la jeune actrice Waad Mohammed (à gauche) au 69e Festival du Film de Venise (Pascal Le Segretain/Getty Images Europe)
Haifaa Al Mansour et la jeune actrice Waad Mohammed (à gauche)
au dernier Festival de Venise
(Getty Images Europe)

On peut désormais écrire les mots réalisatrice et séoudienne dans la même phrase grâce à Haifaa al Mansour, dont le premier long métrage de fiction intitulé Wadjda sort aujourd’hui sur les écrans français. La réalisatrice y met en scène une petite fille de douze ans, qui rêve de s’acheter un vélo pour faire la course avec son ami Abdallah – une activité normalement réservée aux garçons. Résolue à financer seule cet achat, elle décide de participer au concours de récitation coranique de son école.  Lire la suite

109 Révolutions arabes, suite sans fin…

CO 109

n°109 (printemps 2013)

Acheter

S’abonner

En librairies

 

Merci, Monsieur Morsi ! l’éditorial d’Antoine Sfeir, directeur de la rédaction

© Paul Avoine / Cahiers de l’Orient 2013
© Paul Avoine / Cahiers de l’Orient 2013

Le président égyptien  a réussi à faire passer la nouvelle Constitution, après un référendum qui a réuni moins de la moitié des électeurs égyptiens et qui a récolté 64% des suffrages exprimés. Tel sont les faits. Néanmoins, le chef de l’État égyptien ne sera jamais pharaon : il a divisé le pays en deux, mais il a surtout réussi à unifier une opposition éparse autour d’un slogan ; opposition qui, à défaut d’être laïque, était marquée par la volonté de séculariser la Constitution. Il a également fait connaître à l’intérieur Mohammed el Baradeï, prix Nobel de la paix et ancien directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et surtout redonné espoir à ceux qui avaient déclenché la révolution en Égypte, ces jeunes de moins de trente ans qui se sont réapproprié la rue en entamant l’acte II de la révolution.
Lire la suite

Un an après : portrait d’une rue symbolique du Caire

L’émergence d’un espace mémoriel ? Les graffitis de la rue Mohammad Mahmoud

Par Mona Abaza 

Abaza1
Le mur de la rue Mohammad Mahmoud (image de l’auteur)

Mohammad Mahmoud est l’une des rues principales menant à la place Tahrîr. Elle comprend l’entrée arrière de l’AUC (American University in Cairo). Cette rue restera un lieu emblématique pour la révolution, car elle fut le théâtre de quelques-uns des moments les plus violents et les plus dramatiques des mois de novembre, décembre et février derniers, touchant notamment des centaines de manifestants gazés, tués et défigurés par les forces de police égyptiennes. Au cours de ces événements, des policiers armés et des tireurs d’élite entraînés auraient notamment visé (dans certains cas avec succès) les yeux des manifestants.  Lire la suite

Égypte : l’opposition est majoritaire mais pas unifiée

Le 11.12.2012 sur Al Qarra TV

Entretien avec Tewfik Aclimandos, Chercheur au Collège de France, spécialiste de l’Egypte

L’Égypte se trouve face à un moment charnière de son histoire contre-révolutionnaire. Le peuple égyptien semble divisé sur plusieurs plans, entre pro et anti-Morsi, entre islamistes et oppositions, entre conservateurs et progressistes, entre confessions…  Pour comprendre les enjeux de cette crise, Mélissa Chemam reçoit Tewfik Aclimandos, chercheur associé à la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe au Collège de France et coordinateur du numéro 108 des Cahiers de l’Orient spécial Égypte.

L’Égypte entame sa longue marche


nº 108, hiver 2012

Acheter
S’abonner
En librairies
108 (hiver 2012)

coordonné par Tewfik Aclimandos et Laure Guirguis

Avoine 108 EgypteÉditorial d’Antoine Sfeir, directeur de la rédaction

On ne peut exiger d’une révolution qu’elle se fasse du jour au lendemain.

L’Égypte est en cela exemplaire : l’arrivée de Mohammad Morsi à la magistrature suprême montre les difficultés rencontrées au sein d’une société à accepter, après trente ans de silence imposé et d’opinions rentrées, l’expression d’un pluralisme naturel du peuple, qu’il s’affiche dans la majorité ou dans l’opposition. Les manifestations se succèdent pour ou contre, les affrontements aussi. Le chef de l’État issu des Frères musulmans évite désormais les bras de fer, que ce soit à l’intérieur du pays ou à l’extérieur. Il prend langue avec Israël, ce qui le met en porte-à-faux avec sa base. L’armée, à défaut de rentrer dans les rangs, a rejoint les casernes. Le tourisme, l’une des mamelles de l’économie égyptienne, reprend lentement mais sûrement ; mais l’économie va encore mal. Les jeunes initiateurs de cette révolution sont toujours vigilants et tentent, parfois avec succès, de se faire entendre, obligeant le chef de l’État à prendre parfois ses distances vis-à-vis de la confrérie. (…) Lire la suite