Un an après : portrait d’une rue symbolique du Caire

L’émergence d’un espace mémoriel ? Les graffitis de la rue Mohammad Mahmoud

Par Mona Abaza 

Abaza1
Le mur de la rue Mohammad Mahmoud (image de l’auteur)

Mohammad Mahmoud est l’une des rues principales menant à la place Tahrîr. Elle comprend l’entrée arrière de l’AUC (American University in Cairo). Cette rue restera un lieu emblématique pour la révolution, car elle fut le théâtre de quelques-uns des moments les plus violents et les plus dramatiques des mois de novembre, décembre et février derniers, touchant notamment des centaines de manifestants gazés, tués et défigurés par les forces de police égyptiennes. Au cours de ces événements, des policiers armés et des tireurs d’élite entraînés auraient notamment visé (dans certains cas avec succès) les yeux des manifestants.  Lire la suite

Publicités