Cinéma : Le Moyen-Orient sous les projecteurs

106 (été 2012) – Acheter

Coordonné par Sabine Salhab

« Du conflit israélo-palestinien au « printemps arabe » en passant par la guerre civile libanaise, le nucléaire iranien ou encore les guerres du Golfe, chaque jour nous apporte son lot d’analyses sur les conflits moyen-orientaux. Cette région aux territoires disputés et aux foyers identitaires multiples fait couler beaucoup d’encre, parfois même jusqu’à la redondance ou la saturation. Cette omniprésence du champ politique occulte le plus souvent d’autres aspects de ces sociétés qui semblent moins pertinents à traiter, moins urgents, moins vitaux. Ce numéro entièrement consacré aux cinémas du Moyen-Orient vient pallier ce manque, en espérant apporter un éclairage original pour mieux comprendre cette zone, les conflits qui l’agitent, les frontières qui la traversent, les fractures qui en divisent les sociétés. […] »  (extrait de l’introduction historique)

Au sommaire :

  • Le rétroviseur, surface d’histoires ordinaires. Anaïs Farine
  • Deux cinéastes iraniens en quête d’une identité perdue… Sussan Chams
  • «Shooting and crying», expériences de guerre dans le cinéma israélien. Fanny Lautissier
  • Valse au pays de l’absence. Laure Fourest
  • Esthétique de la « ligne verte » dans le cinéma libanais de la guerre. civile à nos jours. Sabine Salhab
  • Incendies : tragédie et temps présent. Fanny Lautissier
  • Petite réflexion sur le néo-orientalisme. Wissam Mouawad
A lire également :

Revenir en haut de la page

Publicités

Que reste-t-il des États-Unis au Moyen-Orient ?

no 104 (hiver 2011)

Coordonné par Boris Eisenbaum

 Acheter

« En regardant la carte de Peters publiée dans ce numéro, on ne peut qu’être effrayé par l’éclatement du Proche et Moyen-Orient auquel se réfèrent les auteurs de ce document. Mais on comprend mieux alors la mort des États-nations à laquelle on assiste depuis le fractionnement de l’Irak en un pays fédéral, la partition du terrain devenue une réalité incontournable, les menaces qui pèsent sur la Syrie aujourd’hui. Cette carte explique également les risques d’affrontement entre tribus et régions en Libye ou au Yémen, où sévit depuis plusieurs mois une guerre civile qui ne dit pas son nom.  » (Extrait de l’éditorial d’Antoine Sfeir)  Lire plus